Kevin Spacey

Je n’ai vu que trois films dont le casting mentionne cet acteur; les deux premiers sont de ceux qu’on se doit d’avoir vus avant de mourir (les contrevenants irons bien évidement en enfer), et le troisième, qui est toujours en salle, est bon mais ne deviendra probablement jamais culte.

1995 : The Usual Suspects.

Pour faire court; Spacey incarne Verbal Kint, un malfrat minable qui est pourtant le seul survivant du dernier massacre perpétré, dit-on, par Keyser Söze, l’homme dont l’existence ou non relève presque de la foi. Probablement le film qui offre les plus belles dernières minutes, la fin la plus splendide qui soit.

1995 : Seven

On pourrait dire qu’ici Kevin Spacey est à la limite de la figuration , mais il a tout de même le droit à une tirade des plus poignantes. Quant à l’histoire, il s’agit de deux inspecteurs (Brad Pitt et Morgan Freeman) à la poursuite d’un tueur qui a lut un peu trop de fois Le Paradis Perdu de Milton. On notera que les victimes n’ont vraiment pas dû apprécier leur mort.

2008 : Las Vegas 21

Comme je le disais, un film à voir si vous en avez l’occasion, mais sans plus. Les casinos de Las Vegas ont des millions dans les coffres, le petit génie Ben Campbell a besoin de beaucoup d’argent pour poursuivre ces très hautes études, et le professeur Micky Rosa (joué par celui qui nous intéresse aujourd’hui) recrute des étudiants pour mettre à bas les stoïques croupiers de black jack. En découle un film beau qui fait un peu penser à « Attrape moi si tu peux ».

Dans l’hypothèse où vous n’auriez pas déjà vu les deux premiers, je répète qu’ils sont à voir sur le champ

wiwi

Publicités

2 Réponses to “Kevin Spacey”

  1. Taku Says:

    Spacey est un de mes acteurs préférés, un charisme imposant et tout à fait spécial en même temps (il n’y a qu’à voir usual suspect, en effet, pour s’en rendre compte …).

    Je te conseille aussi avec lui le splendide American Beauty (à voir absolument, les contrevenant iront en enfer c’est vrai, et y balaieront les chiottes), le sympatique Superman Returns, l’intéressant La vie de David Gayle, et le très spécial et vraiment, vraiment bon Ordinary Descent Criminal (un des films où son charisme est à mon avis le plus exacerbé).

    Aller hop ! Direction le video club :D

  2. Richard Santoro Says:

    ODC ce soir sur w9 !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :